Jan Kopp « La Patience du Tapajós » Fondation Bullukian à Lyon

Carte non disponible

Date et heures d'ouvertures :
Date(s) - 06/11/2018 - 05/01/2019
14 h 00 min - 18 h 30 min

Lieu
Fondation Bullukian

Type(s) d'exposition

Artiste(s) exposé(s) : Jan Kopp

L’exposition « La Patience du Tapajós » de Jan Kopp à la Fondation Bullukian

Cela pourrait être l’idée principale de l’œuvre de Jan Kopp, où l’artiste défait les domaines de l’art et secoue les symboles et les limites afin de nous inciter à scruter d’autres horizons, surmonter nos préjugés et nous invite à regarder le monde d’une manière plus sensible et universelle. Malgré son large champ d’exploration ainsi que ses diverses performances, le travail de Jan Kopp est profondément ressenti et généreux puisque il prend naissance lors de ses rencontres avec autrui.

Histoires de province ou de voyages, expériences collectives ou plus privées, intérêt particulier aux ressources et aux matériaux de la vie courante, les pratiques de Jan Kopp se sont fortement dirigées vers le concept de partage, de répartition et de communication, notamment avec le public

L’œuvre Utopia House

« Utopia House », une œuvre sculpturale qui porte bien son nom étant donné qu’elle a vu le jour dans une ambiance de partage et de travail en commun entre l’artiste et les élèves du lycée mulhousien et du lycée du bâtiment Gustave Eiffel de Cernay. Au final, c’est un bateau de 14 mètres de long sur 5 de large qui a été conçu, capable de naviguer sur l’eau en présence des élèves pour être ensuite amarré au Lycée et devenir le nouveau foyer.

Après l’immense succès qu’a connu le projet de construction collaborative du bateau-toiture, hébergé à la Fondation Bullukian en mai dernier, Jan Kopp fait son retour avec cette fois, une exposition un peu plus individuelle où l’artiste nous présente un assortiment de nouvelles créations dans l’espace renouvelé du centre d’art de la Fondation Bullukian.

Sous le titre de « La Patience du Tapajós », l’exposition met en exergue les idéaux individuels ou communs, sculpturaux ou mécaniques qui renvoient à l’artiste, les incertitudes et obstacles de son temps qui inspirent l’artiste puisqu’ils font écho aux problématiques et enjeux contemporains qu’il traite dans son travail.

Commissaire de l’exposition : Fanny Robin

Né en 1970 à Francfort (Allemagne), Jan Kopp vit et travaille à Lyon. Il est représenté par la galerie Laurence Bernard, Genève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *